Finale Vaudoise de Groupe 2021

Vernand, le samedi 28 août 2021, 8h du matin, uniforme et masque, en file indienne jusqu'à nos stalles. Parking plein, ya même des équipes qui viennent en autocar et qui pic-niquent sur le parking. Accueil amical parmi les habitués:

"Salut!"

- "Salut!"

"Tu viens tirer?"

- "Oui et toi?"

"Moi aussi"

Dialogue instructif qui en dit long sur la tension qui règne entre les équipes avant le match.

Les coups de feu du groupe E retentissent, leur fin annoncera l'entrée du groupe D dans lequel notre premier groupe mènera compétition ce samedi.

Un café, un croissant, le tirage au sort désigne Jean-Louis comme premier tireur, puis viendront Evan, Pascal, Alex et Claude. C'est l'heure d'y aller, les coeurs sont encore dans leur phase de réveil, le miens en tout cas. Le buffet n'avait plus de croissant et pas d'Ovomaltine. Départ raté.

On enfile la veste, on se concentre. Cible 13, Jean-Louis commence modestement avec un petit 119. Va falloir aligner la suite. Evan produit un 132, Pascal va chercher le 133, Alex pointe un 131. C'est au tour de Claude, 89 dans les dix premiers coups, mais il finit dans le 10 avant d'attaquer les coups cachés. Petit mouvement du coude, changement d'appui et là.......Kasparov! 5 tirs série dans la 15. Le rêve d'une vie changée s'en va. Triste plongeon dans les limbes noires et gluantes des mondes perdus de la plaine du dindon. 26e place, consolation, on n'est pas derniers, juste 5e avant l'expulsion dans le pays du tireur oublié.

Retour en buvette.

"Madame, on pourrait avoir une petite pizza coupée en carrés pour l'apéritif?"

- "Non, déchoulè, lé pizzaioulo il commenche cheulement à 11 cheur i dimi"

La pandémie n'aura finalement pas tout changé à la marche des choses.

Le groupe A arrive, Sacha est rejoint par Marinette, Carine, Aurélien et Richard.

Le groupe D retourne d'où il vient, ça tombe bien c'est pas trop loin.

Consolation du jour, le groupe A se qualifie pour la finale et termine 6e, premier doigt de la deuxième main!

La journée est sauvée par nos élites, merci!






À l'affiche